de fr it

Jean-JacquesHess

11.1.1866 à Fribourg, 29.4.1949 à Zurich, cath., de Mauensee et Zurich. Fils de Casimir Balthasar Jacques, maître menuisier et voyageur de commerce, et de Josephine-Marie Rudolf. 1) Mary-Morris Ellicot, Américaine, 2) Louise-Sophie-Clémentine von Wyss. Etudes d'égyptologie, d'assyriologie, de sémitologie et de sinologie à Berlin et Strasbourg. Après son doctorat, H. fut privat-docent (1889-1891), puis professeur d'égyptologie et d'assyriologie à l'université de Fribourg (1891-1908). Son enseignement fut interrompu par un voyage en Egypte et en Nubie, ainsi que par un séjour de quatre ans au Caire. Dès 1908, il travailla au service hydrographique du gouvernement britannique en Egypte. Il parcourut le Proche-Orient et devint un spécialiste de géographie historique et de toponymie. Nommé professeur de langues orientales à l'université de Zurich (1918), il y enseigna jusqu'à sa retraite (1936). H. introduisit la dialectologie moderne dans les études arabes. Son ouvrage Von den Beduinen des innern Arabiens parut en 1938.

Sources et bibliographie

  • NZZ, 28.5.1949
  • Hist. de l'Université de Fribourg Suisse, 1889-1989, 1, 1991, 67, 116, 119; 3, 1992, 954-955
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.1.1866 ✝︎ 29.4.1949