de fr it

Johann Heinrich vonTraunsdorf

après le 7.4.1645, prot., d'Autriche. Réfugié en Allemagne en 1616 à la suite de persécutions contre les protestants. Auditeur général du landgrave Guillaume de Hesse et du duc Georg de Lunebourg. Installé à Berne en 1642. Selon ses propres dires, T. rédigea plus de 150 œuvres. Seuls furent imprimés les Deutsche weltliche Poemata, 3000 poèmes didactiques (type épigramme), dont le premier volume est dédicacé à Franzisca von Graviseth, fille de Jakob. Il dédia son Politischer Weltspiegel (conservé à la Bibliothèque cantonale de Saint-Gall) au Conseil de Saint-Gall et ses observations poétiques sur la guerre (Centuria prima observationum nov-antiquarum, Bibliothèque centrale de Zurich) à celui de la ville de Zurich. Auteur de récits de voyages et de cosmographies, telle que la Polygraphia mundi nova (conservée à Colmar).

Sources et bibliographie

  • A. Bruckner, «Johann Heinrich von Traunsdorffs "Politischer Weltspiegel"», in Beiträge zur Geschichte der deutschen Sprache und Literatur, 56, 1932, 314-318
  • Killy, Literaturlex., 11, 405
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Zeller, Rosmarie: "Traunsdorf, Johann Heinrich von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 01.11.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/044742/2012-11-01/, consulté le 25.01.2021.