de fr it

MargueriteFrick-Cramer

28.12.1887 à Genève, 22.10.1963 à Genève, prot., de Genève puis Sennwald. Fille de Louis, régisseur, membre du consistoire, et d'Eugénie Léonie Micheli. Edouard Frick, délégué général du CICR. Etudes de droit à Genève et Paris (licence en 1910), puis de lettres. Professeur suppléant d'histoire à l'université de Genève. En 1914, F. participe à la création de l'Agence internationale des prisonniers de guerre et y travaille comme déléguée. Membre du Comité international de la Croix-Rouge (1918-1946), elle publie de nombreux articles dans la revue du CICR et prend une part active à l'élaboration des conventions internationales protégeant les victimes civiles et militaires de la guerre. Lauréate du prix Ador (1911 et 1913). Auteure de Genève et les Suisses (1914)

Sources et bibliographie

  • D. Fiscalini, Des élites au service d'une cause humanitaire, mém. lic. Genève, 1985
  • J.-C. Favez, Une mission impossible?, 1988
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Marguerite Cramer (nom de naissance)
Marguerite Frick (nom de mariage)
Dates biographiques ∗︎ 28.12.1887 ✝︎ 22.10.1963

Suggestion de citation

Piguet, Martine: "Frick-Cramer, Marguerite", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 19.07.2005. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/044782/2005-07-19/, consulté le 07.03.2021.