de fr it

BenediktDörig

17.9.1690 (Johann Gabriel) à Glaris, 3.1.1768 à Engelberg, d'Appenzell. Fils de Johann Jakob, facteur d'orgues, maître d'école et organiste. D. reçut ses premières leçons de musique de son père. Profès en 1710 à l'abbaye d'Engelberg, dont il avait fréquenté l'école, prêtre en 1714, il se mit à composer, sous le nom de Deuring. Seules furent imprimées de son vivant ses douze chansons pour soliste avec accompagnement de cordes (1717). S'inspirant surtout du style italien hérité de Corelli, il laisse notamment quarante hymnes et antiennes pour vêpres solennelles, postérieures à l'incendie de l'abbaye qui détruisit en 1729 la plupart de ses partitions. Dès 1733, il enseigna probablement la composition au frère Wolfgang Iten. Il fut curé d'Auw (1736-1742) et de Sins (1742-1754), puis sous-prieur à Engelberg jusqu'en 1759.

Sources et bibliographie

  • Musikbibliothek, abbaye d'Engelberg
  • P. Huber, «Die Pflege der Kirchenmusik im Stifte Engelberg während des 17. und 18. Jahrhunderts», in Angelomontana, 1914, 395-429
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Johann Gabriel Dörig (nom de naissance)
Benedikt Deuring (pseudonyme)
Dates biographiques ∗︎ 17.9.1690 ✝︎ 3.1.1768