de fr it

Hans vonHalban

21.10.1877 à Vienne, 7.10.1947 à Zurich, de Zurich (1942). Fils de Heinrich, juriste en droit administratif, et de Marie Adler. 1) 1906 Zora von Fialka, 2) 1945 Lilli Paravicini. Etudes de construction mécanique pendant deux semestres, puis de chimie à Vienne, Berlin et à l'université de Zurich, doctorat à Zurich (1901). En 1909, H. obtint son habilitation à l'université de Wurtzbourg, où il fut privat-docent (1909-1914), professeur extraordinaire (1915) et ordinaire (1919-1923) de chimie physique, tout en servant dans l'armée autrichienne pendant la guerre (1914-1918). Entre 1923 et 1930, il dirigea le laboratoire principal de chimie physique de la Metallgesellschaft AG à Francfort-sur-le-Main. De 1930 à 1947, il professa sa discipline à l'université de Zurich. H. publia des travaux pilotes sur la cinétique des réactions, les équilibres chimiques, la cinétique rapide dans les conduites de flux et l'introduction de la cellule photoélectrique alcaline dans la spectrophotométrie; il étudia la dissociation des électrolytes et la photoréaction des cristaux.

Sources et bibliographie

  • Helvetica Chimica Acta, 31, 1948, 120-128 (avec liste des œuvres)
  • NDB, 7, 530
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Hansen, Hans-Jürgen: "Halban, Hans von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 06.01.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/045051/2011-01-06/, consulté le 25.10.2020.