de fr it

CarlFierz-Landis

28.6.1852 à Fluntern (auj. comm. Zurich), 23.3.1892 à Nice, prot., de Meilen, Fluntern et, dès 1891, de Zurich. Fils de Heinrich (->). 1875 Hedwig Landis, fille de Johannes, médecin. Ecole primaire à Zurich, écoles privées à Teufen (AR) et Granges (SO). Employé dans l'entreprise paternelle à partir de 1869 environ. A l'âge de 20 ans, F. séjourna pendant deux ans au Brésil. Au décès de son père en 1877, il quitta l'entreprise pour s'occuper, dès lors en tant que financier, du rachat de compagnies ferroviaires et fonda des banques en Suisse et à l'étranger. Son engagement fut considéré aussi bien comme un service à la patrie que comme de la spéculation. Ses agissements dans l'opération de rachat des Chemins de fer du Nord-Est, qui échoua, entraînèrent sa démission du conseil d'administration du Crédit suisse (1887). F. légua à la ville de Zurich le château de Schwandegg dans l'idée d'y installer le Musée national suisse.

Sources et bibliographie

  • NZZ, 26, 29 et 30.3.1892
  • J. Hardmeyer-Jenny, éd., Blätter der Erinnerung an Carl Fierz-Landis, 1892
  • G. von Schulthess-Rechberg, Worte der Erinnerung an Carl Fierz-Landis, 1892
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Carl Fierz (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 28.6.1852 ✝︎ 23.3.1892
Indexation thématique
Economie et professions