de fr it

Nikolaus vonFrauenfeld

avant 1288, 25.7.1344 au château fort de Kastell (Tägerwilen), Constance. Fils de Jakob, bailli et maître d'hôtel du duc d'Autriche. Etudes à Bologne (1305), maître ès arts. Bénéficier de Kenzingen (Brisgau, avant 1301), de Windisch (avant 1303). Mentionné comme chanoine de la cathédrale de Constance (1312). Délégué des ducs d'Autriche à la curie d'Avignon (1324-1330). Chapelain pontifical, prévôt d'Embrach (1324). Partisan des ducs d'Autriche et du pape dans leur lutte contre l'empereur Louis IV de Bavière. Elu évêque par la majorité du chapitre de Constance (1334-1344), Nikolaus von Frauenfeld s'imposa aux dépens du candidat Albrecht von Hohenberg, soutenu militairement par l'empereur. Principal représentant du pouvoir autrichien en Souabe et en Alsace (dès 1336), il organisa, au nom des Habsbourg, la lutte contre la Ligue de Lucerne et la conclusion de la paix. Il refusa jusqu'à la fin de recevoir son investiture de l'empereur Louis, qui avait été frappé d'interdit.

Sources et bibliographie

  • Helvetia Sacra, I/2, 1993, 301-305
  • B. Wiggenhauser, Klerikale Karrieren, 1997, 505-509
  • Neue Deutsche Biographie, 19, 1999, 266
  • E. Gatz, éd., Die Bischöfe des Heiligen Römischen Reiches 1198-1448, 2001, 293
  • A. Bihrer, Der Konstanzer Bischofshof im 14. Jahrhundert: herrschaftliche, soziale und kommunikative Aspekte, 2005, 406-409
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Nicolas de Kenzingen
Dates biographiques ∗︎ avant 1288 ✝︎ 25.7.1344