de fr it

MichelineCalmy-Rey

8.7.1945 à Sion, cath., de Chermignon. Fille de Charles Rey, instituteur devenu contrôleur, puis chef de train principal, syndicaliste, municipal socialiste à Saint-Maurice, et d'Adeline Fournier. Sœur d'Eliane Rey, municipale libérale de Lausanne (dès 2001). 1966 André Calmy. Deux enfants. Maturité commerciale à Sion, licence en sciences politiques de l'Institut universitaire de hautes études internationales à Genève (1968). Avec son mari, C. administre une société de distribution de livres jusqu'en 1997. Entrée au parti socialiste genevois en 1979 (présidente 1986-1990, 1993-1997), C. est députée au Grand Conseil de 1981 à 1997 (présidente 1992-1993). Conseillère d'Etat de 1997 à 2002, à la tête du Département des finances, elle rétablit celles-ci et participe au sauvetage de la banque cantonale. Elue au Conseil fédéral le 4 décembre 2002 en remplacement de Ruth Dreifuss, elle dirige le Département des affaires étrangères.

Sources et bibliographie

  • Le Temps, 5.12.2002
  • NZZ, 5.12.2002
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Micheline Calmy (nom de mariage)
Micheline Rey (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 8.7.1945