de fr it

AndréAeschlimann

26.9.1929 à Genève,4.3.2016 à La Chaux-de-Fonds, catholique, de Langnau im Emmental. Fils de Walter Aeschlimann, ébéniste et tourneur, et de Marie Lucie née Donzé. 1958 Lily Steinwand, fille de Jules Steinwand, commerçant. André Aeschlimann fréquenta les écoles primaire et secondaire à Delémont (1935-1946) et le gymnase à Porrentruy (maturité, 1946-1949). Il étudia ensuite la biologie, avec la zoologie comme branche principale, à l'Université de Bâle (1949-1958). Après avoir obtenu son doctorat, il fut directeur du Centre suisse de recherches en Côte d'Ivoire (1959-1961). Reçu à l'habilitation en 1966, il fut professeur ordinaire de biologie aux Universités de Fribourg (1970-1972) et Neuchâtel (1972-1994). Aeschlimann s'est particulièrement intéressé aux tiques comme vecteurs de maladies. Il présida notamment l'Académie suisse des sciences naturelles (ASSN, 1983-1988), l'Association mondiale des parasitologues (1986-1990) et le Conseil de la recherche du Fonds national (1988-1996). Il fut nommé docteur honoris causa des Universités de Rennes et d'Aix-Marseille et membre d'honneur de l'ASSN.

Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 26.9.1929 ✝︎ 4.3.2016

Suggestion de citation

Bolzern, Rudolf: "Aeschlimann, André", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 31.03.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/045243/2021-03-31/, consulté le 27.09.2021.