de fr it

ThomasGelzer

29.6.1926 à Bâle,19.3.2010 à Berne, prot., de Bâle et Schaffhouse. Fils de Conrad, avocat et notaire, et de Louise Passavant. Célibataire. Gymnase classique à Bâle, études de lettres (sciences de l'Antiquité, allemand) à l'université de Bâle, doctorat (1953); habilitation à Zurich (1964). Collaborateur au Thesaurus Linguae Graecae à Hambourg et chargé de cours à l'université de cette ville (1956-1959). Professeur assistant à Zurich (1966-1970). Professeur ordinaire de philologie classique (avec accent sur le grec) à l'université de Berne (1970-1991). Membre du Conseil national de la recherche (1971-1984). Président de la Société (auj. Académie) suisse des sciences humaines (1978-1984). Editeur et rédacteur de la revue Museum Helveticum (depuis 1979). Les grands thèmes abordés par G. sont Aristophane, le néoplatonicisme et sa réception, le classicisme et la perception de l'Antiquité dans le Faust II de Goethe. Auteur d'une centaine d'articles et de nombreuses recensions. Docteur honoris causa de l'université de Genève (1984).

Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 29.6.1926 ✝︎ 19.3.2010

Suggestion de citation

Weibel, Andrea: "Gelzer, Thomas", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 28.07.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/045250/2010-07-28/, consulté le 04.12.2020.