de fr it

Giovanni AntonioCaldelli

13.5.1721 à Brissago, 21.12.1790 à Brissago, cath., de Brissago. Fils de Carlo Giorgio et de Maria Marta Zoppi. 1745 Maria Vittoria Branca, fille de Salvatore. On ignore la formation de C., paysagiste et peintre d'architecture. Des restaurations récentes permettent toutefois d'enrichir le catalogue de ses œuvres, à caractère sacré ou profane; il travailla au Tessin (à Brissago, Intragna, Locarno, Rasa, Verscio), à Besançon et dans les Pays-Bas autrichiens (Namur, Floreffe, Bruxelles, Rutten), où il fut plusieurs fois invité par le prince Charles Alexandre de Lorraine. Habile décorateur, C. fut influencé par la peinture illusionniste et le védutisme italien du XVIIIe s. De nombreuses œuvres répertoriées sont perdues. Il n'existe pour l'instant aucune confirmation de son activité présumée d'architecte et de sculpteur, si l'on excepte sa collaboration à des constructions éphémères réalisées pour des fêtes de cour et des mises en scène.

Sources et bibliographie

  • MAH TI, 1-2, 1972-1979
  • E. Rüsch, «Il pittore-quadraturista Giovanni Antonio Caldelli (1721-1790)», in AST, 130, 2001, 255-274
  • F. Giot, «Giovanni Antonio Caldelli (1721-1790) dans les Pays-Bas», in AST, 130, 2001, 275-286
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.5.1721 ✝︎ 21.12.1790