de fr it

PaulGentizon

14.11.1885 à Yvorne, 18.8.1955 à Lutry, prot., de Constantine. Fils d'Henri, instituteur, et de Rose Tessaz. Olga Roberti. Etudes de droit à Lausanne, puis préceptorat en Russie où G. commence sa carrière de journaliste. Dès 1915, il est correspondant de guerre pour Le Temps de Paris; dès 1927, il habite à Rome et sympathise avec le régime fasciste. Correspondant de La Gazette de Lausanne dès 1939, G. collabore au Mois suisse (1940). En septembre 1943, il participe au congrès de la presse nazie de Vienne, puis entame une collaboration au Corriere della Sera de Milan (1944). Il fréquente les réunions du directoire du parti fasciste républicain et les tournées de propagande du ministère de la Culture populaire. Auteur de Voyage aux pays occupés de l'Est (1943), Défense de l'Italie (1948), Souvenirs sur Mussolini publié à titre posthume en 1958 et préfacé par le néofasciste Junio Valerio Borghese. Chevalier de la Légion d'honneur. Zofingien.

Sources et bibliographie

  • Dossier ATS, ACV
  • Fonds, AfZ
  • L. Canfora, La sentenza, 1985
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.11.1885 ✝︎ 18.8.1955

Suggestion de citation

Cantini, Claude: "Gentizon, Paul", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.07.2007. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/045272/2007-07-11/, consulté le 24.11.2020.