de fr it

ChristophDelz

3.1.1950 à Bâle, 13.9.1993 à Bâle, sans confession, de Möhlin. Fils de Josef, professeur de philologie classique, et de Cornelia Roniger. Célibataire. Etudes de piano et de composition à Bâle et Cologne. Pianiste au répertoire très varié. Auteur de quatorze opus pour piano et ensembles divers, D. a trouvé son inspiration dans les phénomènes naturels (Siegel, pour piano, instruments à vent et percussion, op. 3, Die Atmer der Lydia, pour orchestre, op. 5), la musique extra-européenne (Arbeitslieder, pour chœur et instruments à vent, op. 8), les maîtres anciens comme Jean-Sébastien Bach (Quatuor à cordes op. 7) ou Franz Schubert (complément à la sonate pour piano Reliquie D 840) et la littérature (Joyce-Fantasie, pour soprano, piano, harmonium et chœur, op. 13). Il a créé la notion de "transcomposition" pour désigner la transcription musicale de phénomènes acoustiques au moyen d'instruments traditionnels.

Sources et bibliographie

  • U. Rauchfleisch, éd., Christoph Delz (1950-1993), 1998 (avec liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 3.1.1950 ✝︎ 13.9.1993