de fr it

Götz

Famille admise au gouvernement de Bâle. Hans (env. 1509), viticulteur et tailleur, de Wylen, devint bourgeois de Bâle en 1449 et entra dans la corporation des Vignerons en 1450. Ses descendants accédèrent par des mariages aux couches dirigeantes et se mêlèrent au XVIe s. à l'élite corporative. Artisans à l'origine, les G. furent aux XVIe et XVIIe s. de plus en plus souvent membres des corporations de "messieurs" liées aux commerces du vin et du drap, ainsi que détenteurs d'offices. Jusqu'au XVIIIe s., ils furent aussi très actifs dans la tannerie. Le fils de Hans, Jacob (1535), tailleur, de la corporation de la Cuve, acheteur pour la ville, entra en 1523 au Grand Conseil et en 1527 au Petit Conseil. En 1535, il devint membre des Treize (Conseil secret). Jacob (1555-1614) occupa la charge de bourgmestre. La famille fut représentée dans les Conseils jusqu'en 1742 et s'éteignit à Bâle au XVIIIe s. Elle n'a pas de lien de parenté avec les Goetz qui se distinguèrent dans la vie culturelle et ecclésiastique aux XIXe et XXe s.

Sources et bibliographie

  • APriv, Arch. de la corporation de la Cuve, Ratsbücher, StABS
  • P. Ochs, Geschichte der Stadt und Landschaft Basel, 6, 1821
  • H. Füglister, Handwerksregiment, 1981