de fr it

MonikaHutter

23.6.1949 à Ibach (comm. Schwytz), 27.9.2001 à Zoug, d'Oberriet (SG) et Kriessern. Fille de Franz Häfliger, ouvrier métallurgiste et syndicaliste, et de Marie Riechsteiner. Paul H., instituteur. Scolarité à Zoug, école normale à Menzingen (1965-1970), académie pour la formation des adultes à Lucerne (1982-1984). Institutrice à Aesch (BL), puis à Baar; formatrice d'adultes. Députée socialiste au Grand Conseil zougois (1987-1998, cheffe de groupe dès 1993, présidente en 1997-1998), conseillère d'Etat (Santé publique, 1999-2001). H. fut tuée lors de l'attentat contre le parlement de Zoug. Fidèle à ses origines modestes, elle s'intéressa surtout à la politique sociale, ainsi qu'à des domaines comme la toxicomanie, l'égalité entre hommes et femmes, la formation.

Sources et bibliographie

  • Zugerbieter, 19.12.1996; 4.10.2001
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Monika Häfliger (nom de naissance)
Monika Hutter-Häfliger (nom de mariage)
Dates biographiques ∗︎ 23.6.1949 ✝︎ 27.9.2001

Suggestion de citation

Morosoli, Renato: "Hutter, Monika", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.01.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/045684/2008-01-16/, consulté le 30.10.2020.