de fr it

Jean CécileFrey

vers 1580 (Johannes) à Kaiserstuhl, 1.8.1631 à Paris, cath., de Kaiserstuhl. Connu aussi sous le nom latinisé de Janus Caecilius et le pseudonyme de Samon Failyona. En France dès 1606, F. étudie la philosophie à l'université de Paris et enseigne au collège de Montaigu dès 1618. Son enseignement mêle l'aristotélisme traditionnel à des curiosités nouvelles (cosmographie, celtisme, ésotérisme). F. est introduit par Michel de Marolles dans le cercle des "érudits libertins" qu'il impressionne par la virtuosité de ses jeux sur le langage. Inscrit en 1620 à la faculté de médecine (docteur en 1622), il se lie avec Gabriel Naudé, Guy Patin, Jacques Gaffarel. Jusqu'à sa mort, de la peste, F. multiplie les écrits de philosophie naturelle, réunis en Opera (1645) et en Opuscula varia nusquam edita (1646) par deux de ses élèves.

Sources et bibliographie

  • A. Blair, «The Teaching of Natural Philosophy in Early Seventeenth-Century Paris», in History of Universities, 12, 1993, 95-158
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Jean Cécile
Dates biographiques ∗︎ vers 1580 ✝︎ 1.8.1631

Suggestion de citation

Netz, Robert: "Frey, Jean Cécile", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 19.03.2003. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/045909/2003-03-19/, consulté le 26.10.2020.