de fr it

Ottavio Solaro diGovone

Mentionné pour la première fois en 1686, 1735 . Diplomate savoyard issu de la famille noble piémontaise Solaro, détentrice du fief de G. près d'Asti. G. représenta le duc Victor-Amédée II à Lucerne auprès des cantons catholiques (1686-1694). Il s'employa auprès des cantons protestants, initialement d'entente avec la diplomatie française, pour assurer le contrôle et la poursuite du voyage des vaudois chassés du Piémont en 1686 et lutta contre l'intégration militaire de Genève et Vaud dans la Confédération. A partir de 1690 (la Savoie fit partie de la Ligue d'Augsbourg contre Louis XIV jusqu'en 1696), il chercha sans succès à conclure une alliance antifrançaise plus étroite avec les cantons catholiques. Il ne parvint pas non plus à mettre sur pied une alliance défensive avec les cantons protestants. La neutralisation de la Savoie, proposée par G., fut soutenue par la Diète, mais repoussée par Turin et Paris. Après le rappel de G. en 1694, son poste à Lucerne demeura inoccupé dix ans durant. La suite de sa carrière est peu connue.

Sources et bibliographie

  • Abschriftensammlung Turin, AFS
  • EA, 2 VI
  • L. Bittner et al., Repertorium der diplomatischen Vertreter aller Länder seit dem Westfälischen Frieden, 1648, 1, 1936
En bref
Dates biographiques Première mention 1686 ✝︎ 1735