de fr it

EduardHis

12.5.1792 à Bâle, 25.10.1871 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Pierre Ochs. 1818 Anna Katharina La Roche, fille de Johann Jakob, banquier. Apprentissage de commerce à Strasbourg (1809-1813). Directeur commercial de la fabrique de rubans de soie de Hans Franz Sarasin (1822), H. en devint propriétaire pour moitié (1823), mais la quitta pourtant en raison de différends au sein de l'entreprise (1852). Membre du collège bâlois du commerce (1820-1838), il fut nommé membre de la commission fédérale d'experts pour les affaires de commerce et de douane (1833) ainsi que du collège bâlois des finances (1854). Député conservateur, quoique libéral en matière d'économie, au Grand Conseil bâlois dès 1828, membre de la Constituante en 1833 et 1846. Délégué à la Diète en 1831 et à la conférence de Sarnen en 1833 (réunion des cantons de la Ligue de Sarnen). Juge civil (1819-1822), puis à la cour d'appel (1830-1864). Les attaques portées contre le nom paternel à la suite du rôle joué par Ochs sous l'Helvétique, décidèrent H. à adopter celui de son arrière-grand-père (1818).

Sources et bibliographie

  • E. His, Chronik der Familie Ochs genannt His, 1943
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 12.5.1792 ✝︎ 25.10.1871

Suggestion de citation

Salvisberg, André: "His, Eduard", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 02.11.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/045960/2006-11-02/, consulté le 29.10.2020.