de fr it

HensliHelpach

Mentionné pour la première fois à Fribourg en 1411, pour la dernière fois à Berne en 1456 . Fils de Clewi, tanneur. En 1428, H. obtint la bourgeoisie de Fribourg, où il possédait alors une maison place Publet (bannière de la Neuveville), probablement une auberge. Sautier (1430-1431), grand sautier (1438-1441), banneret du Bourg (1446-1449). Egalement connu sous le nom d'Elpach, H. se vit conférer des armoiries en 1442. Partisan de l'Autriche, il entra au Petit Conseil grâce à l'intervention de l'archiduc Albert VI en 1449 et pour cette raison ne fut pas réélu en 1450. En 1456, H. renonça à la bourgeoisie de Fribourg, bien qu'il ne semble pas avoir été impliqué dans la conjuration manquée contre la Savoie, fomentée au château de Vogelshaus (1451-1452).

Sources et bibliographie

  • A. Büchi, «Die Verschwörung der Stadt Freiburg im Winter 1451/1452», in FGB, 13, 1906, 130-150
  • A. d'Amman, «Lettres d'armoiries et de noblesse concédées à des familles fribourgeoises», in AHér.S, 33, 1919, 79-80
  • K. Utz Tremp, éd., Quellen zur Geschichte der Waldenser von Freiburg im Üchtland (1399-1439), 2000, 678
En bref
Dates biographiques Première mention 1411 Dernière mention 1456

Suggestion de citation

Utz Tremp, Kathrin: "Helpach, Hensli", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 29.08.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/045968/2006-08-29/, consulté le 26.10.2020.