de fr it

Theodor vonHallwyl

24.7.1810 en Hollande, 13.12.1870 à Rörswil (auj. comm. Ostermundigen), prot., de Berne. Fils de Karl Gabriel, lieutenant-colonel, et de Wilhelmine de Goumoëns. Margaretha Cäcilie von Imhoff. Formation à l'institut Fellenberg à Hofwil et avec un précepteur. Etudes de peinture à Munich, Vienne et Berne. Amateur d'art, H. soutint la vie culturelle et musicale de Berne. Pour contribuer au financement de la statue équestre de Rodolphe d'Erlach, il vendit sa collection de tableaux, qui constitua le fonds du Musée des beaux-arts de Berne. Dans son domaine de Rörswil, il se consacra à l'agriculture. En 1850, il acheta le château de H. Lors de l'affaire de Neuchâtel (1856-1857), il participa à la médiation entre le Conseil fédéral et le roi de Prusse. Décoré par l'Autriche (ordre de François-Joseph) et par l'Italie (ordre de Saints-Maurice-et-Lazare) pour son ouvrage La morale chrétienne (1865).

Sources et bibliographie

  • Sammlung bernischer Biographien, 3, 1898, 625-628
  • Der Bund, 29.10.1983 (suppl. culturel)
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.7.1810 ✝︎ 13.12.1870