de fr it

JohannesLoretz

11.3.1727 à Coire, 23.7.1798 à Gnadenfrei, près d'Oberpeilau (Silésie), prot., de Coire. Fils de Johann Jacob, pasteur, et de Barbara Eblin. 1) NN Ben(n)er, de Coire, 2) 1763 Maria Magdalena Steiger (✝︎1793), 3) 1794 Angelika Elisabeth Planta-Wildenberg. Après une formation commerciale, L. fut de 1746 à 1751 enseigne au service de Hollande. De retour à Coire, il siégea au Grand Conseil de la ville. L'intérêt qu'il porta aux écrits de Nikolaus Ludwig von Zinzendorf et une rencontre personnelle avec le comte le conduisirent en 1758 à s'établir dans la communauté de Neuwied (Rheinland) et en 1759 à Herrnhut. Devenu diacre en 1763, il fut élu en 1764 membre du collège de l'unité des frères moraves. De nombreux voyages motivés par des échanges de vues et des reconnaissances l'amenèrent en Russie, en Amérique du Nord et dans les îles danoises des Indes occidentales (Petites Antilles).

Sources et bibliographie

  • J.J. Seidel, Die Anfänge des Pietismus in Graubünden, 2001
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.3.1727 ✝︎ 23.7.1798
Indexation thématique
Religion (protestantisme)