de fr it

Jean-FrédéricLeschot

1746 à La Chaux-de-Fonds, 12.6.1824 à Cologny, prot., de La Chaux-de-Fonds et bourgeois de Valangin. Fils de Frédéric, horloger, et de Françoise Jaqueline Lionin. Susanne Catherine Himely, fille de Barthélemy, médecin-chirurgien du roi de Prusse. Apprentissage d'horloger-mécanicien chez Pierre Jaquet-Droz. Souvent chargé de présenter les automates des Jaquet-Droz à l'étranger, L. fut ainsi admis à la cour de France où il rencontra Marie-Antoinette et le dauphin, ce qui permit aux Naundorfistes de le mêler au prétendu sauvetage de Louis XVII. En 1774, il ouvrit un atelier à Londres avec Henri-Louis Jaquet-Droz. L. s'établit à Genève en 1784 et y fonda en 1796 sa propre maison pour le commerce et la fabrication d'horlogerie, bijouterie et mécanique.

Sources et bibliographie

  • Ch. Perregaux, F.-L. Perrot, Les Jaquet-Droz et Jean-Frédéric Leschot, 1916
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF