de fr it

JosefJeker

9.12.1841 à Olten, 10.10.1924 à Soleure, cath., d'Oberbuchsiten. Fils d'Anna Maria J. Membre du chœur de garçons de la cathédrale Saint-Ours à Soleure lorsqu'il était gymnasien, J. fut ordonné prêtre en 1868. Maître d'école secondaire, directeur de la chorale paroissiale et organiste à Kriegstetten (dès 1871). Sa renommée d'observateur du monde animal et son surnom de "père des abeilles" datent de Subingen, où J. fut curé de 1871 à 1885. Il mit sur pied des cours pour les amis des abeilles, écrivit un traité d'apiculture Der schweizerische Bienenvater (1889, 141949) et fut pendant plus de dix ans rédacteur de la Schweizerische Bienenzeitung. Curé d'Olten (1885-1912), il fut à l'origine de la reconnaissance par le canton de la paroisse catholique de la ville (1892) qui avait été supprimée en 1873 pendant le Kulturkampf et lutta pour la construction de la nouvelle église néoromane Saint-Martin, consacrée en 1910. Doyen du chapitre du Buchsgau en 1907. Aumônier de la maison de retraite Thüringerhaus à Soleure à la fin de sa vie.

Sources et bibliographie

  • Schweizerische Bienenzeitung, 1924, 449; 1925, 447-455, 483-488
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.12.1841 ✝︎ 10.10.1924