de fr it

MelchiorGuldin

13.3.1571 à Saint-Gall, 6.6.1645 à Amsterdam, prot., de Saint-Gall. Fils de Melchior, verrier. Frère de Paul (->). 1594 Ursula Schärlin. Après des études de droit, G. fut greffier du tribunal à Saint-Gall (1594-1604) et secrétaire de la ville, de 1604 à sa révocation en 1619. Nommé bailli de Bürglen (TG) en 1626, il fut démis de sa charge en 1629. Ayant répudié la bourgeoisie de Saint-Gall (ce qui ne fut jamais entériné juridiquement), il s'établit à Amsterdam. G. est l'auteur d'une traduction des Psaumes (Seelenlustgarten, 1610), de poèmes religieux (Wermut-Honig, 1630) et de poèmes de circonstance sur l'alliance entre Zurich, Berne et les margraves de Bade.

Sources et bibliographie

  • Apologia oder Entschuldigung, Verantwortung, Ablehnung und Widerlegung Melchior Guldins, gewesesen Bürgers und Stadtschreibers der Stadt St. Gallen, 1635, AV (Vadiana), Saint-Gall
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Zeller, Rosmarie: "Guldin, Melchior", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 10.12.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/046060/2013-12-10/, consulté le 26.11.2020.