de fr it

Johann JakobRychner

8.5.1803 à Aarau, 21.6.1878 à Berne, prot., d'Aarau. Fils de Samuel. 1) 1825 Elisabeth Maria Jenni Gerber (divorce en 1854), 2) 1857 Elisabeth Morgenthaler Junker. Etudes de médecine vétérinaire à Berne, Stuttgart, Munich et Vienne. Vétérinaire chargé de l'inspection des viandes à Aarau (dès 1824), vétérinaire de la ville de Neuchâtel (dès 1828). Prosecteur et privat-docent (1834), professeur extraordinaire (dès 1839), puis ordinaire de médecine vétérinaire (1863-1869) à l'école de médecine vétérinaire de Berne (directeur, 1857-1869). R. est considéré comme l'un des fondateurs de la médecine bovine grâce à son manuel sur les pathologies des bovins (1835, 31851) et à l'impulsion qu'il donna à la création d'une clinique bovine à Berne. Son œuvre, abondante, présente surtout le caractère d'une compilation.

Sources et bibliographie

  • R. Fankhauser, B. Hörning, «Zum hundertsten Todestag von Johann Jakob Rychner», in Schweizer Archiv für Tierheilkunde, 120, 1978, 323-342
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.5.1803 ✝︎ 21.6.1878