de fr it

Hermann FerdinandSchell

19.6.1900 à Schwytz, 4.1.1972 à Salzbourg, cath., d'Oberiberg. Fils de Ferdinand, chef d'orchestre, et d'Anna Holdener. 1925 Margarethe Carolina Franziska Noé von Nordberg, comédienne. Gymnase à Schwytz, Sarnen et Bâle. Etudes de médecine et de droit à Bâle et Munich. Dans cette ville, coéditeur de la revue Das Gegenspiel et cofondateur d'une fédération d'art dramatique. Dès 1925, écrivain à Vienne. En 1938, S. revint en Suisse, puis vécut à Zurich et Salzbourg. A côté de poèmes, de romans et de nouvelles, S. écrivit surtout des pièces de théâtre (dont Das Winkelriedspiel, créé en 1939, et le Feuer vom Rütli, créé en 1941), qui furent jouées en Suisse, en Autriche, en Allemagne et en France. Croix d'honneur de première classe de la science et des arts de la République d'Autriche

Sources et bibliographie

  • Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 399
  • DTS, 1595
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 19.6.1900 ✝︎ 4.1.1972

Suggestion de citation

Gautier, Michael: "Schell, Hermann Ferdinand", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.06.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/046158/2010-06-14/, consulté le 23.09.2020.