de fr it

Jacques-LouisSoret

30.6.1827 à Genève, 13.5.1890 à Genève, prot., de Genève. Fils de Nicolas, négociant, et de Jenny Odier. Neveu de Frédéric (->). 1853 Clémentine Odier, fille de Charles. Baccalauréats en lettres et en sciences à l'académie de Genève, de 1847 à 1852 études à Paris au Collège de France (auprès d'Henri Victor Regnault), à l'Ecole polytechnique et voyages en Angleterre et en Italie, licence en physique à l'académie de Genève (1852). Professeur de physique et de chimie au gymnase libre de Genève (1853). Conseiller administratif de Genève (1858-1862), directeur des travaux lors de la construction du pont du Mont-Blanc. A Heidelberg, S. effectua des recherches sur l'ozone au sein du laboratoire de Robert Wilhelm Bunsen (1862-1863). Il séjourna à Iéna, Weimar et Berlin. Chargé de cours à l'académie de Genève (1866), professeur ordinaire de physique médicale (1876) à l'université, recteur (1880-1882). Administrateur de l'usine à gaz (dès 1868). Président central de la Société helvétique des sciences naturelles (1880-1886), membre de l'Académie des sciences de Paris (1890). Docteur honoris causa de l'université de Bâle (1874), chevalier de la Légion d'honneur (1887).

Sources et bibliographie

  • Arch. des sciences physiques et naturelles de Genève, 24, 1890, 305-346 (avec liste des œuvres)
  • Livre du Recteur, 5, 595
  • P. Speziali, Physica Genevensis, 1997, 203-210
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 30.6.1827 ✝︎ 13.5.1890