de fr it

EdouardPellis

8.1.1837 à Lausanne, 23.7.1890 à Lausanne, prot., des Clées. Fils de Charles, médecin-chirurgien de l'hôpital cantonal, et de Susanne Emma Gordon. Petit-fils de Marc-Antoine (->), neveu de Louis Rodolphe (->). Célibataire. Ingénieur-constructeur de l'école spéciale de Lausanne (1855). P. fut employé du bureau cantonal vaudois des ponts et chaussées (1862-1869), puis, durant une dizaine d'années, ingénieur civil pour l'Etat et les communes, spécialement en hydraulique. Il collabora à la carte de Guillaume-Henri Dufour, dont il fut l'adjudant personnel, et travailla à diverses fortifications. Mathématicien et philosophe, proche d'Henri Bergson, il usa parfois du pseudonyme de A. Laggrond. Esprit indépendant, libéral et éclairé, P. publia sur des sujets politiques et sociaux, et fit preuve d'une grande originalité, reconnue par ses contemporains, notamment Charles Secrétan. Membre fondateur de la Société vaudoise des ingénieurs et des architectes dont il dirigea le bulletin de 1875 à 1879.

Sources et bibliographie

  • Correspondance avec César Constant, fonds Constant, ACV
  • Bull. de la Soc. vaudoise des ingénieurs et des architectes, 1890, 233-234
  • Gazette de Lausanne, 26.7.1890
  • F. Nicolardot, Flore de gnose, 1924 (avec liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF