de fr it

BernardinoRuginelli

Mentionné pour la première fois en 1557, avant le 28.6.1579, cath., de Bellinzone. Maddalena de Sacco, fille de Pietro, donzel, de Grono. Diplomate, R. fut un homme de confiance de Charles Borromée. En relation avec Melchior Lussi et le nonce Giovanni Antonio Volpe, il fut notamment au service du Saint-Siège (1557), de l'Espagne (1562) et de la France (1577). En 1562, il prit part au concile de Trente, écrivit un mémoire pour les légats pontificaux et fut chargé de mission dans les Grisons. Auteur d'un rapport sur la situation des diocèses de Bâle, Coire, Sion et Lausanne, R. présenta à Charles Borromée un projet d'organisation de celles au Tessin (1571). Envoyé du roi de France auprès de la Ligue grise (1571-1573). Anobli par le pape Pie IV, chevalier de l'Eperon d'or (1557).

Sources et bibliographie

  • K. Fry, éd., Giovanni Antonio Volpe, Nunzius in der Schweiz, 1, 1935
  • BSSI, 1905, 145-146
En bref
Dates biographiques Première mention 1557 ✝︎ avant le 28.6.1579