de fr it

LudwigIselin

2.7.1559 à Bâle, 20.12.1612 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Johann Ulrich et de Faustina Amerbach. Petit-fils de Boniface Amerbach. Anna Ryhiner, fille d'Emanuel. Son père étant mort de la peste en 1564, I. fut élevé par son oncle Basile Amerbach (le Jeune). Etudes à Genève (1581, auprès de Théodore de Bèze), à Bourges (1582, auprès de Jacques Cujas) et à Padoue (1586). De Padoue, il visita Florence, Rome et Venise. Il obtint le titre de docteur en l'un et l'autre droits à Bâle (1589) et devint syndic de la ville. Professeur de droit romain (1589-1610), recteur de l'université (1597-1598 et 1607-1608). Auteur de nombreux travaux et mémoires restés inédits, il hérita en 1591 de la collection d'œuvres d'art de son oncle, collection qui devait passer à l'université en 1662 et devenir accessible au public. Lors de la peste de 1610-1611, il perdit six de ses sept enfants.

Sources et bibliographie

  • Matrikel Basel, 2, 227, 450; 3, 75
  • H. Thieme, «Ludwig Iselin-Ryhiner (1559-1612)», in BZGA, 66, 1966, 133-155
  • Livre du Recteur, 4, 123
  • H. Thieme, Ideengeschichte und Rechtsgeschichte, 1, 1986, 462-486
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 2.7.1559 ✝︎ 20.12.1612

Suggestion de citation

Winzeler, Christoph: "Iselin, Ludwig", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 28.01.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/046267/2008-01-28/, consulté le 08.05.2021.