de fr it

MariaUlrich

24.11.1894 à Kirchberg (BE), 12.10.1967 à Adliswil, prot., d'Arth. Fille de Franz Dominik, ouvrier d'usine, et de Rosina Kohli. Célibataire. Ecole primaire. Ouvrière d'usine. Apprentissage dans une étude d'avocat, puis employée de bureau durant quarante-trois ans, d'abord chez Stehli-Seide à Arth, puis, dès 1933, à Obfelden. L'œuvre littéraire d'U., inspirée du quotidien dans les fabriques et de l'observation du milieu des travailleurs, dépeint avec authenticité le combat pour le pain quotidien, l'étroitesse et la tristesse des logements ouvriers, ainsi que la précarité de la condition des femmes prolétaires. Ses nouvelles et romans décrivent aussi les relations entre hommes, femmes, enfants et parents, assombries par la lutte pour la survie.

Sources et bibliographie

  • Goldwies, 1928
  • Der unbekannte Arbeiter, 1940
  • Arm und reich, 1945
  • Amerikanischer Schweizerkalender, 1932, 97
  • Killy, Literaturlex., 11, 473
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.11.1894 ✝︎ 12.10.1967
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature

Suggestion de citation

Baertschi, Christian: "Ulrich, Maria", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.04.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/046335/2011-04-11/, consulté le 17.01.2021.