de fr it

HeinrichWeiss

22.6.1920 à Zurich, prot., de Birmensdorf et Bâle, bourgeois d'honneur de Seewen en 1991. Fils de Jakob Albert et d'Anna Marie Schiegg. 1) 1946 Bertha Marie Stauffacher, fille d'Emil Heinrich, propriétaire d'une imprimerie, 2) 1996 Johanna Maria Katharina Dreher, fille de Rudolf. Apprentissage de mécanicien (1935-1939) à la fabrique de machines Asper, à Küsnacht (ZH). Travail chez Escher, Wyss & Cie à Zurich. Etudes d'ingénieur mécanicien au technicum du soir de Zurich (1942-1946), d'économie d'entreprise à l'EPF de Zurich (1946-1950). W. reprit l'imprimerie de ses beaux-parents à Bâle en 1950 et fit un apprentissage d'imprimeur entre 1951 et 1953. Il développa les premières machines à charger pour feuilles d'impression ainsi que les codes-barres et devint l'un des leaders de la fabrication d'emballages. Il collectionna toute sa vie des montres, des boîtes à musique et des instruments de musique. Il ouvrit en 1979 un musée d'automates à Seewen, qu'il offrit en 1990 à la Confédération. Docteur honoris causa de l'université de Bâle en 1976, prix de reconnaissance du Canton de Soleure en 1978.

Sources et bibliographie

  • éd. avec R. Bruhin, Mechanische Musikinstrumente und Musikautomaten, 1975
  • Schaffen, Bauen und Erfinden, 1990
  • Träumereien mit Musik, cat. expo. Seewen, 2006
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 22.6.1920