de fr it

EugenWyler

11.6.1888 à Schwarzenburg, 30.6.1973 à Zurich, prot., de Zurich et Frauenfeld. Fils de Gottlieb, peintre, et de Rosine von Gunten. 1910 Lina Rickli, fille de Johannes. Enfant placé. Formé comme cheminot au technicum de Winterthour, W. étudia ensuite l'économie nationale et l'histoire à l'université de Berne (sans diplôme). Cofondateur de l'agence de presse Schweizer Mittelpresse (1917), rédacteur en chef de la Neue Glarner Zeitung (1919-1924), rédacteur du périodique national-conservateur La Nouvelle Suisse (1933-1935), puis à la centrale suisse pour une économie saine (depuis 1936). Président du bureau de liaison de la conférence des maires français et allemands (1948), membre de la Commission nationale de l'Unesco (1949). A ses débuts, W. défendit des idées corporatistes; après la Deuxième Guerre mondiale, il s'engagea pour la démocratisation et l'entente franco-allemande. Il est en outre l'auteur de récits et de romans, en particulier Der weisse Hirsch (1948) et Die Jägerin (1955), ainsi que d'ouvrages spécialisés sur la chasse, la protection du patrimoine et de l'environnement. Prix littéraire de la Ville de Berne (1946 et 1958).

Sources et bibliographie

  • Berner Schrifttum der Gegenwart 1925-1950, 1949, 179-181
  • A. Gautschi, éd., Das ungeschriebene Gesetz, 2005
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.6.1888 ✝︎ 30.6.1973