de fr it

Johann JakobUlrich

23.10.1683 à Zurich, 25.5.1731 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Hans Jakob, tanneur, et de Barbara Fries. Arrière-petit-fils de Johann Jakob (->). Maria Orell, fille de Ludwig, négociant. Consécration (1702), puis voyages d'études à Brême, en Hollande et en France. Pasteur dans l'ancien couvent d'Oetenbach (1706), professeur d'éthique (1710) et de droit naturel (1724) au Carolinum de Zurich, résignation de sa charge de pasteur (1728). Prédicateur connu au-delà des frontières suisses, U. défendait un piétisme modéré. Un grand nombre de ses sermons ont été imprimés. Il publia également en allemand et en latin un recueil d'histoire ecclésiastique Miscellanea Tigurina (3 vol., 1721-1724).

Sources et bibliographie

  • Historia Jesu Nazareni a Judaeis blaspheme corrupta, 1708
  • Die Herrlichkeit Jesu Christi [...], 1709
  • G.R. Zimmermann, Die Zürcher Kirche von der Reformation bis zum dritten Reformationsjubilaeum (1519-1819) [...], 1878, 267-270
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 23.10.1683 ✝︎ 25.5.1731
Indexation thématique
Religion (protestantisme)