de fr it

Johann JakobWissmann

15.8.1843 à Zurich, 11.6.1903 à Zurich, prot., de Kloten jusqu'en 1889, puis de Zurich. Fils de Rudolf, huissier du Conseil d'Etat, et de Verena Pfrender. 1867 Dorothea Luise Landolt, fille de Johann Jakob. Etudes de théologie à Zurich, consécration (1866). Suffragant à Wülflingen et Oetwil am See, pasteur d'Oetwil am See (1868-1871), Meilen (1871-1888) et Saint-Pierre de Zurich (1888-1903). Prédicateur de talent et représentant du libéralisme théologique, W. fut actif au sein de l'Union suisse du christianisme libéral et de sa section zurichoise. En outre, il remplit plusieurs charges ecclésiastiques et politiques: membre du synode, du Grand Conseil de ville de Zurich, du conseil synodal (1881-1884 et 1896-1903) et du conseil d'éducation (1884-1896), député libéral au Grand Conseil zurichois (1890-1902). W. refusa d'être candidat au Conseil d'Etat.

Sources et bibliographie

  • Bete und arbeite!, 1904 (prédications)
  • Reden und Gebete anlässlich der Beerdigung und Gedächtnisfeier des Hrn. Pfarrer J. Jakob Wissmann, 1903
  • J. Sutz, Pfarrer Johann Jakob Wissmann, [1903]
  • E. Dejung, W. Wuhrmann, éd., Zürcher Pfarrerbuch 1519-1952, 1953
  • P. Ziegler, St. Peter in Zürich, 2006
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 15.8.1843 ✝︎ 11.6.1903
Indexation thématique
Religion (protestantisme)