de fr it

Peter vonWolhusen

Cité pour la première fois en 1356 comme moine à Einsiedeln, 23.4.1386 ou 1387 . Fils de Walter. Frère de Beatrix (->). Chantre, custode et camérier à Einsiedeln, puis remplaçant du prieur au couvent de bénédictines de Fahr. Prieur de Sankt Gerold (1373-1376), maison qui comme Fahr dépendait d'Einsiedeln. Administrateur très actif. Abbé d'Einsiedeln (1376), W. prit le parti du pape de Rome Urbain VI lors du Grand Schisme d'Occident, comme le pays de Schwytz et contrairement aux Habsbourg, avoués de l'abbaye. Il fit confirmer les droits et possessions de l'abbaye par des diplômes pontificaux et impériaux. Il obtint en 1382 une vidimation (certification) épiscopale de la fausse bulle sur la dédicace miraculeuse d'Einsiedeln par les anges. Il conclut en 1386 une combourgeoisie avec Zurich. W. dut vendre des domaines à la suite de dégradations de biens sur le Plateau dans les années 1370 et 1380.

Sources et bibliographie

  • R. Henggeler, Profess der fürstlichen Benediktinerabtei U.L. Frau zu Einsiedeln, 1934, 85-87
  • HS, III/1, 564
  • O. Federer, Die Freiherren von Wolhusen, 1999
En bref
Dates biographiques Première mention 1356 ✝︎ 23.4.1386 ou 1387
Indexation thématique
Religion (catholicisme)