de fr it

JohannesKehrli

27.2.1774 à Brienz, 13.7.1854 à Brienz, prot., de Brienz. Fils de Jakob, agriculteur, et d'Ursula Wyss. 1804 Barbara Schild, de Brienz, veuve de Johann Stähli. Autodidacte et musicien doué, K. fut instituteur à Brienz depuis 1804 et encouragea le chant à l'école. En 1805, il emmena à la fête d'Unspunnen une chorale de jeunes filles. Avec le soutien du gouvernement bernois, il ouvrit au public les chutes du Giessbach (1818). Il construisit en 1822 une auberge sur son pré de Giessbach et, avec le pasteur de Brienz Daniel Wyss, lança ce site touristique internationalement connu. K. abandonna l'enseignement en 1834 et, avec ses enfants, se voua entièrement à son entreprise qui connut un essor important dès 1839 avec l'arrivée des bateaux à vapeur. Les héritiers vendirent la propriété à Conrad von Rappard en 1855.

Sources et bibliographie

  • Sammlung Bernischer Biographien, 1, 440-446
  • P. Schenk, «Entschwundene "Grandhotel-Herrlichkeit"», in Jahrbuch vom Thuner- und Brienzersee, 1944, 71-86
  • Gedenkschrift aus Anlass der Neueröffnung des Park-Hotels Giessbach, 1949
  • F. Ammann, «Die Giessbach-Hotels», in Jahrbuch vom Thuner- und Brienzersee, 1977, 52-65
  • A.A. Häsler, Berner Oberland, 1986
  • M. Gygax et al., Heimatbuch Brienz, 1999
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 27.2.1774 ✝︎ 13.7.1854
Indexation thématique
Economie et professions