de fr it

DavidNüscheler

20.8.1792 à Zurich, 17.4.1871 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Johann Conrad, commerçant et député, et d'Anna Cleophea Ott. 1823 Ursula Cramer, fille de Hans Conrad, commerçant. Ecole latine, Collegium humanitatis, institut politique, cours de mathématiques et d'art des fortifications. Marchand de coton. Officier à l'état-major général (dès 1815). Cours de génie militaire à Thoune (1819). Officier instructeur (1819-1824), major (1829), lieutenant-colonel (1831). Conseiller municipal de Zurich (Travaux publics, 1829-1837), député au Grand Conseil zurichois (1830-1834, 1839-1845 et 1859-1866). Ultraconservateur, N. quitta l'armée en 1832, parce qu'il refusait de prêter serment à la Constitution cantonale. Mandaté par le Sonderbund, il dressa en 1845 et 1846 des plans de défense contre les expéditions des corps francs. Pour ce protestant orthodoxe, les catholiques représentaient un bastion contre le libéralisme et le radicalisme. Il fut aussi historien militaire et essayiste. Secrétaire de la Société militaire de mathématiques à Zurich (1818-1871), membre de la Société générale suisse d'histoire.

Sources et bibliographie

  • U. Merhart von Bernegg, David Nüscheler (1792-1871), Kämpfer wider seine Zeit, 1951
  • L'Etat-major, 3, 132
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.8.1792 ✝︎ 17.4.1871

Suggestion de citation

Feller-Vest, Veronika: "Nüscheler, David", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 01.09.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/046490/2008-09-01/, consulté le 28.10.2020.