de fr it

JacquesNeirynck

17.8.1931 à Bruxelles, cath., Belge, puis, en 1996, d'Ecublens (VD). Fils de Jozef, commerçant, et de Cécile Dubrulle. 1) Georgette Werbrouck, fille de Ferdinand, ingénieur et industriel, 2) Marie-Annick Roy, ingénieur en physique, fille de Pierre. Ingénieur électricien (1954), docteur en sciences appliquées (1958) de l'université de Louvain. Employé dans un charbonnage en Belgique (1954-1957), professeur à l'université Lovanium de Kinshasa (1957-1963). N. travaille dans un laboratoire de recherches de Philips à Bruxelles (1963-1972). Professeur ordinaire (1972-1996, directeur de la chaire de circuits et systèmes), puis honoraire (dès 1996) à l'EPF de Lausanne. Il fut actif au sein du mouvement consumériste en Europe dès 1963 et administrateur de Conseur (Consommateurs européens) jusqu'en 1999. Conseiller national PDC (1999-2003 et dès 2007), membre des commissions des transports et télécommunications et de la science, de l'éducation et de la culture. Auteur d'ouvrages scientifiques, essais et romans.

Sources et bibliographie

  • A. Lietti, dir., Filiations, 2002, 389-394
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.8.1931

Suggestion de citation

Abetel-Béguelin, Fabienne: "Neirynck, Jacques", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 05.08.2008. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/046638/2008-08-05/, consulté le 18.10.2020.