de fr it

FrançoisForster

22.8.1790 au Locle, 25.6.1872 à Paris, prot., de Kirchberg (SG), de Neuchâtel en 1818 et Français par la suite. Fils de Jean et de Suzanne Richard. Célibataire. D'abord graveur sur montres, F. se rendit en 1805 à Paris, où il poursuivit sa formation dans l'atelier du peintre Pierre-Gabriel Langlois et à l'Ecole des beaux-arts. Premier du concours de gravure du prix de Rome en 1814, il partit pour l'Italie, où il étudia et reproduisit des statues et des bas-reliefs antiques. En 1818, il regagna Paris. Ses œuvres les plus connues sont des gravures d'après des peintures de Léonard de Vinci (La Vierge aux rochers, 1835) et de Raphaël (La Vierge de la Maison d'Orléans, 1838; Les trois Grâces, 1841). Il reproduisit aussi des tableaux de Paul Guérin et de Paul Delaroche, ainsi que des portraits. Chevalier (1838), puis officier (1863) de la Légion d'honneur, membre de l'académie des beaux-arts de Paris dès 1844.

Sources et bibliographie

  • SKL, 1, 474
  • Biogr.NE, 3, 121-128
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 22.8.1790 ✝︎ 25.6.1872

Suggestion de citation

Weibel, Andrea: "Forster, François", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 21.01.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/046688/2005-01-21/, consulté le 28.10.2020.