de fr it

SylvainMairet

5.2.1805 (Jean-Mairet) aux Ponts-de-Martel, 12.7.1890 à Thielle-Wavre, prot., de La Sagne et des Ponts-de-Martel. Fils d'Olivier et de Marie Charlotte Perrin. 1) 1840 Sophie Faure, 2) 1849 Suzanne Petithory, fille de Jean George. Orphelin, M. est élevé par son oncle Frédéric-Louis Favre-Bulle, horloger qui le forme à la chronométrie de marine. En 1824, M. obtient une médaille d'or pour son premier chronomètre à l'Exposition agricole et industrielle de Berne. De 1831 à 1834, il se perfectionne à Londres, où il noue des relations utiles, notamment avec l'horloger James Ferguson Cole. Revenu au Locle, il innove dans la disposition des calibres de chronomètres. Juré à l'Exposition universelle de Londres en 1862, médaille d'or à l'Exposition universelle de Paris en 1867. Membre de la commission de l'Observatoire de Neuchâtel. Paul-David Nardin utilisera des mouvements de M. pour fabriquer ses premiers chronomètres de marine.

Sources et bibliographie

  • E. Fallet, La mesure du temps en mer et les horlogers suisses, 1995, 77-79
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Sylvain Jean-Mairet (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 5.2.1805 ✝︎ 12.7.1890
Indexation thématique
Economie et professions