de fr it

Gétaz Romang

Entreprise spécialisée dans la fourniture de matériaux, produits et appareils destinés à la construction, fondée à Vevey par Samuel Gétaz qui a repris d'un parent, Charles Genand, une affaire de transport de matériaux de construction déjà active en 1856. Samuel Gétaz transfert son commerce à Lausanne en 1898 et s'associe avec Emile Romang. Les secteurs sanitaires et carrelages sont créés en 1900. Dans les années 1910, deux dépôts sont ouverts à Montreux et à Châtel-Saint-Denis. En 1916, Alfred Ecoffey est associé à l'entreprise qui, en quelques décennies, devient le leader suisse de la branche. La société rachète la briqueterie Barraud de Bussigny en 1953. Elle ouvre des fabriques de ciment à Aigle et à Conthey dans les années 1970. En 1980, G. possède onze centres de distribution en Suisse romande ainsi que des participations dans de nombreuses sociétés. Restructurée en 1974 déjà, l'entreprise traverse les années de crise et absorbe dans les années 1990 le groupe Miauton, numéro un romand de l'acier. En 2004, G. employait 1403 personnes et réalisait un chiffre d'affaires de plus de 343 millions de francs.

Sources et bibliographie

  • Gétaz Romang, 1856-1981, [1981]
  • J.-J. Baatard, «Gétaz Romang SA», in Reflets: bull. mensuel de la BCV, 1989, n° 7-8, 16-19
Indexation thématique
Economie / Construction / Entreprises

Suggestion de citation

Crivelli, Paola: "Gétaz Romang", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.09.2014. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/046696/2014-09-24/, consulté le 04.12.2020.