de fr it

JulieHeierli

14.7.1859 à San Francisco, 31.7.1938 pendant des vacances dans la Forêt-Noire, prot., de Zurich. Fille de Julius Weber et d'Elize Niedermann. 1882 Jakob H. (->). Autodidacte, H. posa les bases de la recherche scientifique sur les costumes suisses, à partir d'études sur le terrain. Elle créa la collection de costumes du Musée national suisse et apporta ses conseils à plusieurs autres musées. En 1897, elle publia Die Schweizer-Trachten vom 17.-19. Jahrhundert nach Originalien, en utilisant des photographies prises lors de la fête des costumes que le cercle de lecture de Hottingen avait organisée l'année précédente. H. écrivit par la suite des articles scientifiques, puis, de 1922 à 1932, elle fit paraître son œuvre majeure, Die Volkstrachten der Schweiz (5 vol.), qui reste la référence la plus complète et scientifique en la matière. En s'appuyant sur des arguments purement historiques pour le renouveau des costumes, elle s'opposa à la nouvelle tendance folklorique qui se développait alors.

Sources et bibliographie

  • NZZ, 2.8.1938 (éd. du soir)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.7.1859 ✝︎ 31.7.1938

Suggestion de citation

Karbacher, Ursula: "Heierli, Julie", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.12.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/046703/2007-12-04/, consulté le 26.10.2020.