de fr it

CharlesAeschimann

24.1.1908 à Plainpalais (auj. Genève), 3.7.1981 à Montreux, sans confession, de Lützelflüh. Fils de Daniel Fritz, employé de banque, et d'Alice Emilie Bergeon. 1) Margreth Meyer, fille d'Albert, 2) Simone Morand, de nationalité française. Ecoles à Genève et Neuchâtel, études d'ingénieur en électricité à l'Ecole polytechnique de Zurich dès 1926 (diplôme en 1930). A. travailla chez Brown Boveri & Cie (1930), chez Motor-Colombus (1931-1937) et chez Atel (1937-1974, directeur en 1943, président en 1951, délégué du conseil d'administration en 1959). Il siégea dans plusieurs organisations et présida en particulier l'Union internationale des producteurs et distributeurs d'énergie électrique (1955-1958). A. permit à Atel d'atteindre une position dirigeante sur le plan national et international, tant dans la distribution que dans les grands projets de centrales, par exemple la centrale nucléaire de Gösgen-Däniken. Il soutint la Société des beaux-arts d'Olten et la présida (1953-1958). Docteur honoris causa de l'EPUL.

Sources et bibliographie

  • Persönlichkeiten Europas, Schweiz, 1974
  • Ingénieurs et architectes suisses, no16, 1981, 894-895
  • H.E. Thiemann et al., Zehnmal zehn Atel-Jahre, 1994
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.1.1908 ✝︎ 3.7.1981