de fr it

ErwinRehmann

27.11.1921 à Laufenburg,11.12.2020 à Laufenburg, catholique, de Kaisten et Laufenburg. Fils de Rudolf Rehmann, mécanicien de précision, et d'Agatha née Müller. 1) Margrit Hüsser, 2) 1966 Astrid Melzer. Après s'être formé à l'école normale argovienne de Wettingen, Erwin Rehmann fut instituteur à Siglistorf (1942-1945). Parallèlement, il fréquenta les écoles d'arts appliqués de Zurich et Bâle (1944-1946). Il séjourna ensuite à Paris, se forma comme sculpteur auprès d'Eduard Spörri (1947-1948) et fit un séjour d'études en Italie (1948). Entre 1949 et 1956, il travailla à temps partiel comme maître de dessin à l'école de district de Laufenburg. Rehmann créa d'abord des sculptures organiques de métal en forme de sphères ou d'étoiles, puis passa progressivement dès les années 1960 à des stèles et des reliefs abstraits. Depuis les années 1970, il utilisa des procédés très raffinés pour couler le bronze, en y intégrant de nouveaux matériaux et des effets lumineux. Il obtint une bourse fédérale des beaux-arts en 1960, le prix Jean Arp à Bienne en 1966 et le prix artistique du canton d'Argovie en 1976. Le musée Rehmann à Laufenburg fut ouvert en 2001. Il fut reçu bourgeois d'honneur de Laufenburg en 1976.

Sources et bibliographie

  • Rehmann, Erwin: Memesis. Erinnerungen und Kommentare zu meinem Leben als Bildhauer, 3 vol., 2011.
  • Bornstein, Mitchell et al.: Erwin Rehmann, 3 vol., 1967-1987 (La sculpture du 20e siècle).
  • Institut suisse pour l'étude de l'art (éd.): Dictionnaire biographique de l'art suisse. Principauté du Liechtenstein incluse, 1998, pp. 855-856.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 27.11.1921 ✝︎ 11.12.2020

Suggestion de citation

Oberli, Matthias: "Rehmann, Erwin", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.02.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/046753/2021-02-25/, consulté le 20.04.2021.