de fr it

EdmondKaiser

2.1.1914 à Paris, 4.3.2000 à Coimbatore (Inde), isr., d'origine française, de Mathod (1960) et Lausanne (1972). Fils de Maure, représentant, et de Louise Chostmann, remariée à Armand K. (1931), commerçant à Lausanne et oncle de K. 1) Elisabeth Burnod, fille de Félix, instituteur, 2) Lucienne Reymond (✝︎1969), cantatrice, fille de Samuel. Formation d'employé de bureau. Séjour linguistique en Allemagne (1932-1933). Au front (1940), puis résistant (1943-1945), K. est accusé de trahison sous l'Occupation et emprisonné pendant un mois avant d'être innocenté (1947). En 1948, il s'installe à Lausanne avec sa famille. La mort accidentelle de son fils à l'âge de 2 ans (1941), son expérience de l'injustice, son dévouement pour l'innocence meurtrie le conduisent à l'action: il fonde Terre des hommes en 1960, en faveur des enfants victimes de la faim et de l'exploitation, puis crée Sentinelle (1980), organisation destinée à lutter contre les mutilations sexuelles et la prostitution enfantine, mais aussi à porter secours aux enfants atteints de noma. Egalement poète et écrivain, K. est l'auteur du Mémorial d'une poupée (1951, 21985) et de La marche aux enfants (1979, 21989).

Sources et bibliographie

  • Plans-fixes, [vidéo], 1980
  • Ch. Gallaz, Entretiens avec Edmond Kaiser, 1998
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF