de fr it

JohannesDiezinger

7.9.1767 à Wädenswil, 12.6.1835 à Wädenswil, prot., de Wädenswil. Fils de Jakob, épicier et fabricant. 1) 1792 Margaretha Hauser, fille de Jakob, boucher, de Wädenswil, 2) 1826 Esther Herdener, fille de Hans Rudolf, de Wädenswil. Mécanicien de profession, D. créa en 1798, avec Hans Heinrich Blattmann, la maison Blattmann, Diezinger & Co, fabrication de mousseline. Il construisit en 1811 le Freihof, filature mécanique et atelier de tissage à la main, qui abrite depuis 1974 l'administration communale de Wädenswil. A l'époque de la révolution, D., réformateur et unitaire, défendit la liberté économique des habitants de la campagne. Il présida la commune de Wädenswil en 1803-1804. Arrêté durant la guerre du Bocken comme représentant des communes soulevées, il fut condamné à six ans de privation des droits civiques. Cofondateur de la société de lecture (1790) et de la caisse d'épargne (1816) de Wädenswil.

Sources et bibliographie

  • A. Hauser, Die wirtschaftliche und soziale Entwicklung eines Bauerndorfes zur Industriegemeinde, 1956, 138-139
  • P. Ziegler, Lesegesellschaft Wädenswil 1790-1990, 1990, 5-6
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 7.9.1767 ✝︎ 12.6.1835
Indexation thématique
Economie et professions