de fr it

Edwin M.Landau

20.9.1904 à Coblence, 2.1.2001 à Zurich, prot. puis cath., Allemand, puis de Zurich. Fils d'Edwin, membre de la cour de première instance, et de Julia Wollheim. D'une famille d'origine juive. 1946 Rosi Heidi Schneebeli. Etudes d'allemand, d'histoire de l'art et de philosophie, formation de libraire-éditeur. L. fonda en 1931 à Berlin la maison d'édition Die Runde, qui publia essentiellement des auteurs appartenant au cercle de Stefan George. En 1935, il dut abandonner l'édition en raison de ses origines et il émigra à Londres en 1938. S'étant rendu en France, il fut interné en 1943, mais parvint à s'enfuir en Suisse. On lui doit principalement l'édition, la traduction et la diffusion (par des conférences radiophoniques) de l'œuvre de Paul Claudel et de Reinhold Schneider. Prix des traducteurs de l'académie allemande de langue et de poésie (1976), prix de la culture de Coblence (1983), croix du Mérite de la République fédérale d'Allemagne (1988).

Sources et bibliographie

  • Reinhold Schneider, 1977
  • Fonds, Centre européen d'études claudéliennes, Séminaire de langues et littératures romanes, université de Zurich
  • P. Grotzer, «Laudatio auf Edwin M. Landau», in Jahrbuch der Deutschen Akademie für Sprache und Dichtung, 1977, 13-26
  • A.A. Häsler, La barque est pleine, 1992 (all. 1967)
  • C.P. Thiede, éd., Verlorene Wege, bleibende Wege, 1994
  • NZZ, 23.1.2001
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.9.1904 ✝︎ 2.1.2001