de fr it

AlfredUlrich

18.5.1869 à Waltalingen, 3.1.1944 à Zollikon, prot., d'Unterstammheim et Zurich. Fils de Joachim, maître secondaire, et d'Anna, née U. Martha Nüesch. Etudes de médecine à Zurich, doctorat (1893). Perfectionnement à la clinique psychiatrique de Königsfelden et à Zurich. Médecin-chef de l'Institut suisse pour épileptiques à Zurich (1898-1932). U. fut le premier au monde à introduire la thérapie systématique au brome. En remplaçant les ions chlorure par des ions bromure (tous deux portant une seule charge négative) dans la nourriture et dans le sang, il parvint pour la première fois à traiter efficacement l'épilepsie. Il administrait le brome sous la forme d'un bouillon, développé en commun par Roche et Maggi sous le nom de Sedobrol. Auteur d'une conférence à ce sujet, prononcée en 1935 devant le congrès international de neurologie à Londres. Grâce à ses recherches, la psychiatrie établit des contacts avec la médecine interne, qui étudiait alors la concentration des ions dans le sérum sanguin.

Sources et bibliographie

  • J. Ulrich, «"Hier ruht einer, der nicht wusste, was Epilepsie ist"», in Praxis, 95, 2006, cah. 10, 388-392
Liens
Notices d'autorité
GND
En bref
Dates biographiques ∗︎ 18.5.1869 ✝︎ 3.1.1944

Suggestion de citation

Ulrich, Jürg: "Ulrich, Alfred", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.05.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/047264/2011-05-18/, consulté le 27.02.2021.