de fr it

AlbertGross

11.5.1904 à Lausanne, 30.7.1975 à Lorient (Bretagne), cath., de Martigny-Bourg. Fils d'Henri, cheminot, et d'Anne Marguerite Von der Weid. Entré au grand séminaire de Fribourg en 1930, ordonné prêtre à Lausanne en 1934. Secrétaire et directeur du foyer Saint-Justin, fondé à Fribourg par le chanoine Charrière. A la demande de l'évêque Marius Besson, G. alla exercer son ministère en février 1942 au camp de Gurs (Basses-Pyrénées), où il aida de nombreux internés juifs à s'enfuir. Menacé d'arrestation, il revint en Suisse en juin 1943. Curé de Hauteville (1943), de Moudon (1948), recteur de Lucens (1963), chapelain à Maules (1973). G. mourut des suites d'un accident de la route en Bretagne. Médaille de Juste parmi les nations du mémorial de Yad Vashem à Jérusalem (à titre posthume, 1989).

Sources et bibliographie

  • R. Fivaz-Silberman, «Un prêtre suisse contre le pouvoir de Vichy», in Traverse, 2000, no 3, 90-99
  • V. Conzemius, Schweizer Katholizismus 1933-1945, 2001
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.5.1904 ✝︎ 30.7.1975

Suggestion de citation

Conzemius, Victor: "Gross, Albert", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.11.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/047510/2009-11-26/, consulté le 30.11.2020.